Menu
04.81.68.55.39

Horaires téléphoniques : Du lundi au samedi
de 08h00 à 12h00
et de 13h00 à 19h00

Demandez à être rappelégratuitement

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LES ENFANTS HAUT POTENTIEL ET LA CONFRONTATION A L'ECHEC DANS LES APPRENTISSAGES

LES ENFANTS HAUT POTENTIEL ET LA CONFRONTATION A L'ECHEC DANS LES APPRENTISSAGES

Le 08 juillet 2019
LES ENFANTS HAUT POTENTIEL ET LA CONFRONTATION A L'ECHEC DANS LES APPRENTISSAGES
Située à Nice, dans les Alpes-Maritimes, Delphine Del Nero, psychologue neuropsychologue, participe au processus de dépistage des enfants Haut Potentiel et leur propose des suivis qui leur permettent de répondre à leur besoins spécifiques.

 

 

 

 

Tout apprentissage implique de se confronter à des difficultés, voire parfois à l'échec. Acquérir la marche, puis plus tard, la maîtrise de la lecture et de l’écriture ne se fait pas en un jour pour la plupart des enfants. Cela peut générer de la frustration chez des enfants désireux d’apprendre rapidement de nombreuses choses. Il semble que chez les enfants qui présentent un Haut Potentiel Intellectuel, le tâtonnement lié aux apprentissages peut se révéler plus difficile à vivre encore…

 

 

1°) QU’EST-CE QUE LE HAUT POTENTIEL INTELLECTUEL (HPI) ?

  

 

Etre HPI signifie, pour un enfant ou un adulte, de disposer de capacités cognitives élevées, bien supérieures aux normes, qui offrent une facilitation de nombreux apprentissages scolaires. Un bilan cognitif réalisé chez un psychologue permet de détecter le Haut Potentiel Intellectuel.

Le fonctionnement intellectuel d’un enfant HPI est qualitativement différent de la majorité : en effet, il se définit par la simultanéité de la pensée, dite en « arborescence », qui assure une très grande rapidité aux raisonnements. Par opposition au fonctionnement normatif qui privilégie un raisonnement séquentiel, qui s’effectue par étapes, celui d’un enfant HPI permet des raisonnements multiples, grâce à l’intervention de l’hémisphère droit, qui assure un traitement global, intuitif.

Cette rapidité du traitement cognitif a bien entendu l’avantage de pouvoir avancer plus rapidement dans les apprentissages scolaires fondamentaux. Cependant, l’hypersensibilité émotionnelle qui est généralement associée au HPI peut s’avérer pénalisante pour un enfant qui se trouve confronté à des affects qu’il ne parvient pas toujours à gérer par lui-même, en raison de la dyssynchronie qui réside entre son niveau intellectuel et sa maturité affective, souvent plus en retrait.

 

 

2°) EN QUOI PEUT-IL ËTRE PLUS DIFFICILE D'ACCEPTER L'ECHEC POUR UN ENFANT HPI ?

  

 

Comme nous venons de l’indiquer, le Haut Potentiel Intellectuel offre de grandes facilitations pour comprendre, réaliser des liens entre les notions abordées et mémoriser. Ainsi, les enfants HPI présentent très tôt de l’avance dans de nombreux apprentissages et ne ressentent pas forcément de difficulté pour réaliser les travaux demandés en classe.

Cependant, n'ayant pas eu besoin de développer de méthodes de travail pour réussir dans les petites classes, ils se retrouvent parfois en grande difficulté une fois au collège, au lycée ou à l'université, face à la masse de connaissances à organiser et à mémoriser. Ainsi, outre la problématique méthodologique qui s'impose soudainement, la survenue brutale des difficultés peut être beaucoup plus difficile à accepter pour un adolescent qui a toujours présenté des facilités dans les acquisitions scolaires.

En effet, la confrontation aux difficultés et à l'échec, phénomène nouveau pour l’enfant ou l'adolescent HPI, peut se révéler très angoissante pour lui et risque d'entraîner un désinvestissement des apprentissages par crainte de l’échec. Certains jeunes peuvent, à terme, si le HPI n’a pas été détecté assez tôt, présenter une estime de soi fragile et avoir tendance à renoncer face aux premières difficultés.

 

  

Ainsi, il est indispensable d’enseigner la tolérance de l’échec aux enfants afin qu’ils puissent persévérer et surmonter les difficultés rencontrées. Par ailleurs, chercher à détecter rapidement le HPI est également important : pour ce faire, la réalisation d’une évaluation psychologique chez votre psychologue neuropsychologue permettra de valider cette hypothèse. Un suivi spécifique sera par la suite proposé à votre enfant afin qu’il puisse s’approprier son fonctionnement particulier. Tout en étant rassuré sur ses compétences, il pourra développer les stratégies nécessaires au dépassement des difficultés rencontrées et ainsi continuer de progresser à son rythme.